Vous êtes ici : Accueil > AMBITION > MATERNELLE > OLC3

Documents joints

Publié : 21 octobre 2017
Format PDF Enregistrer au format PDF

OLC3

La première période d’observation se déroulera de novembre à janvier pour les enfants nés au cours du premier semestre 2017 : du 1er novembre 2017 au 31 janvier 2018

Cette démarche s’inscrit dans un partenariat associant l’Éducation Nationale et le Conseil Départemental de l’Eure et plus précisément le service de la Protection Maternelle Infantile (PMI). Cette collaboration a pour but de développer la prévention précoce de certaines difficultés et dans certains cas d’orienter la famille et l’enfant vers le médecin de Protection Maternelle Infantile.

Procédure

1. L’information aux parents

En début d’année scolaire, un courrier sera remis aux parents pour les informer de la mise en place d’une démarche d’observation du langage et du comportement scolaire de leur enfant.

2. Le déroulement : de la passation à l’exploitation

La période d’observation se déroulera :

de novembre à janvier pour les enfants nés au cours du premier semestre.
de février à mai pour les enfants nés au cours du second semestre.

Le formulaire d’exploitation de la grille ’’Observation langage et comportement de l’enfant de 3 ans ’’ (OLC3) ne sera à remplir que :

si une réponse est cochée pour les items de 1 à 4,
si plus de la moitié des items de 5 à 12 sont échoués (+ de 4 ’’non’’),
si plus de la moitié des items de 13 à 25 sont échoués (+ de 6 ’’non’’).

Dans ce cas, l’enseignant devra prendre contact avec la famille pour échanger et renseigner le formulaire d’exploitation de la grille OLC3.
Si l’enfant n’est pas francophone, il reviendra d’investiguer auprès de la famille pour définir si l’enfant est en capacité à communiquer et comprendre dans sa langue maternelle.
Avec l’accord de la famille, la grille d’observation et le formulaire d’exploitation de l’OLC3 seront transmis à la PMI du secteur et à la circonscription pour étude en commission.
Il reviendra aux enseignants de conseiller aux parents de solliciter un rendez-vous auprès des services de la PMI.
La PMI intervient alors dans le cadre d’une prévention précoce pour repérer d’éventuelles difficultés et le cas échéant conseiller la famille ou l’orienter vers des partenaires de santé qui pourront poser un diagnostic.

3. L’étude des cas par la commission Éducation Nationale/PMI

Chaque année, dans chaque circonscription, se tiendront deux commissions qui étudieront le cas des enfants jugés prioritaires pour acter ou envisager les adaptations pédagogiques et /ou rééducatives.
La commission est composée :

de représentants de la circonscription,
de membres du RASED,
de l’enseignante ressource « troubles spécifiques du langage et des apprentissages » (TSLA),
d’un médecin et/ou de l’infirmière de PMI,
d’une directrice ou d’un directeur d’école maternelle.

A l’issue de la commission, le formulaire d’exploitation OLC3 sera renvoyé aux écoles, agrémenté des conclusions des partenaires présents à la commission.